Le Moyen-âge.

Je reviens vers vous avec ce nouvel article pour parler d’histoire et surtout de pédagogie active, sujet qui me tient à coeur en matière d’apprentissage chez les enfants. Mais qu’en est-il exactement?

La pédagogie active est le point central de nombre de pédagogies alternatives dont je suis une grande adepte, je pense (et j’espère!) que vous le ressentez à la lecture de mes articles. Ces pédagogies connaissent un grand boum aujourd’hui et sont désormais présentes dans beaucoup de familles. On connait évidemment Montessori puisque, bien malgré elle, notre chère Maria est devenue une marque à part entière, ce qui est fortement discutable/regrettable mais ce n’est pas le sujet. Mais toutes ces pédagogies aussi variées soient-elles, se retrouvent sur un point fondamental :


L’enfant n’est plus placé comme spectateur mais comme acteur de son propre processus d’apprentissage.

 

Le cerveau est à 90% plus efficace lorsque nous pensons en faisant, c’est une vérité scientifique, nos enfants apprennent en expérimentant, en manipulant et en JOUANT!
Vous remarquerez à ce sujet le rite de passage assez singulier du jeune enfant qui arrive au CP, rite qui est vraiment bien ancré dans la pensée collective et mis en exergue dans notre société. Cet univers coloré de la maternelle avec des jouets mis à disposition pour les enfants et des classes aménagées spécialement pour ça. Les cours de récréation avec des airs de jeux, des tricycles, des ballons. Des ateliers mis en place avec du matériel ludique. Des tables en carré, des groupes « girafes », « papillons » ou « coccinelles »…
Et le cours préparatoire, première année de primaire, où il est coutume d’entendre cette mise en garde bien spéciale « tu es grand maintenant, le CP ce n’est pas rien, les choses sérieuses vont commencer! », plus de jouet en classe sous peine d’être confisqué (coucou hand spinner), plus de « girafes », de « papillons » ou de « coccinelles », plus de toboggan dans la cours de récréation et surtout SURTOUT il te faudra, avant toute chose mon enfant, bien écouter la maîtresse assis sur ta chaise face au tableau.
Je grossis les choses bien sûr,  je sais qu’il y a d’excellents professeurs dans l’éducation nationale qui ne fonctionnent pas sur ce principe et je les remercie du fond du coeur de faire ce qu’ils peuvent avec les moyens qu’on leur donne. Le cycle 2 reste relativement animé dans certaines écoles mais plus l’élève monte en niveau et plus tout ça s’estompe petit à petit avec, a contrario, on assiste à une hausse croissante de naufragés du système scolaire.

Nous avons, parents IEFeurs, une pression phénoménale sur le dos à l’approche de la 6ème bougie -L’INSPECTION- les choses sérieuses commencent pour nous aussi et là il ne faut plus rigoler les amis. Et je vous avoue que j’ai eu un grand moment de solitude l’été dernier à la question du choix des manuels scolaires et ma décision entre une voie informelle ou formelle.

Mais ne perdons pas de vue que les choses sérieuses ont commencé bien avant le CP!

 

Faire des grimaces devant un miroir, jouer à la marchande, essayer d’attraper son pied couché sur le dos, enfiler ses chaussettes, dévisser un bouchon, laver une table, arroser des fleurs, tracer des ronds, couper des feuilles…ce sont des choses sérieuses! Pour pouvoir tenir son crayon correctement et faire de jolis tracés, il lui en aura fallu des heures à ce petit enfant à visser/dévisser des bouteilles, à ramasser ses petits pois un à un du bout des doigts et à essayer de fermer le bouton de son pantalon. Et il se peut même qu’à 6 ans, ce petit enfant ne sache pas encore faire correctement ce qu’on attend de lui et qu’il ait encore besoin de s’exercer à ramasser ses petits pois sur la table. Il me semblait important de le souligner.

L’enfant apprend en jouant, il se construit sur ce principe, même à 6 ans…

 

Il existe autant de façon d’apprendre que d’individus sur terre, il y a les intelligences verbo-linguistiques, les logico-mathématique, les corporelles-kinesthésiques ou encore les musicales. Rajouté à cela nos petits zèbres, nos dys, nos hypersensibles ou bien nos lunaires. Pourquoi ne pas laisser le choix à ce petit enfant d’apprendre comme il en a envie et de se positionner non plus comme un instructeur mais plutôt comme un accompagnateur? Il se peut qu’à 6 ans un enfant n’est aucun attrait pour l’écriture (à 30 ans je n’en ai aucun pour les mathématiques), mais il se peut aussi que grâce à notre posture bienveillante d’accompagnateur, à la suite d’une lecture que nous lui aurons faite un soir d’été au bord d’un lac, il se découvre une réelle passion et investisse l’écriture à 9 ans en se rappelant ce doux souvenir. Ne prenez-vous pas plaisir à apprendre aux côtés de vos enfants? à redécouvrir l’histoire par exemple sous un angle nouveau, un angle que VOUS aurez choisi et non pas qui vous aura été imposé? Moi oui…je découvre aujourd’hui l’histoire, je comprends ce dont il est question et ça me passionne parce que je l’aborde selon mon intelligence et non plus celle d’un instructeur.

Et le Moyen-âge dans tout ça?

 

WP_20160506_15_33_28_Pro.jpg

Je voulais commencer par cette photo car elle résume complètement le message que je souhaite vous faire passer. Mon p’tit explorateur avec sa belle cape bleue et son épée à la main est en train d’apprendre…


Le château de Murol

Histoire de se mettre dans le bain, nous sommes aller visiter (pour la énième fois) le superbe château de Murol qui propose des visites guidées très intéressantes et de jolies mises en scène par une équipe de comédiens super sympa.

005020002202024075065071037040041032027203204044050048056058201.jpg077

087083


Le banquet du p’tit explorateur

Noham nous a concocté un super menu médiéval et décoré la table spécialement pour l’occasion. Nous avons mangé en musique (12 et 3) comme à l’époque, éclairé à la bougie (même s’il ne faisait pas bien noir…). Nous nous sommes donc servis de nos doigts, d’écuelles et de tranchoirs. C’était vraiment un chouette moment pour nous.

189190191207

Et pour les gourmands, voici le menu en détail (je me suis aidée du blog les voyageurs du temps).

  • Mistembecs : petits pains cuits à la poêle à déguster trempés dans du miel193
  • Brouet de Sainte Lucie : mélange de blé, pois chiche, oignon, persil, curcuma et bouillon de légumes.

182

  • Friand aux champignons : Faire revenir les champignons dans une poêle puis ajouter hors du feu 2 oeufs battus dans de la crème fraîche. Placer l’appareil sur une pâte feuilletée et plier le tout en friand. Mettre à cuire environ 25 mn à 180°C.

204

  • Rot à base de poulet, châtaignes, oignons, herbes aromatiques et curcuma (les épices tiennent une place importante au Moyen-âge)

186

  • beignets aux pommes pour les fritures

185

  • Massepains : mélanger 200g de poudre d’amande avec 150g de sucre. Battre 2 blancs d’oeuf en neige et les incorporer dans le mélange. Disposer en petit tas sur une plaque de cuisson et les mettre à cuire environ 15 mn.
  • Hypocras sans alcool : laisser infuser une orange coupée en morceaux et un peu de cannelle dans 1L de jus de raisin.

184


Les médiévales d’Usson

Nous avons participé aux médiévales du très joli village d’Usson le 20 et 21 mai dont la thématique était l’archerie au Moyen-âge. Des tournois étaient donc organisés à cette occasion.

200164198178187190


« Il était une fois Montferrand »

Chaque année au mois de juin ont lieu les médiévales de Clermont-Ferrand sur des thèmes différents. Cette année ce fut au tour de la santé et du bien-être au Moyen-âge. Nous avons pu notamment y croiser des gueux, des lépreux et des médecins ; parler soins corporels avec la dame des Aigues, maquillage et teinture pour cheveux ; découvrir différentes plantes médicinales ; voir le forgeron à l’oeuvre ainsi que le fauconnier.

077205102079081082076105103106

En partant en direction de la place Poly, nous avons pu découvrir musiciens et troubadours pour un moment très agréable en famille. Différentes compagnies étaient présentes : les Meneurs de loup, Moriquendi, Rémy le magicien et la lanterne magique ; ainsi que la cie Vire et Volte.

083098206107099101131113119


 

Ressources

Voilà de quoi attiser la curiosité de mon p’tit explorateur et l’inciter à se questionner sur cette période de l’histoire. Noham se met alors à travailler dans la bonne humeur et avec plaisir parce que ce qu’il fait est concret et fait écho à des choses qu’il a pu expérimenter avec son corps tout entier. D’où l’importance de mettre en action les enfants grâce à cette pédagogie active, de les faire participer et de ne pas en faire de simples spectateurs du maître instructeur. L’aspect plus formel vient ensuite tout naturellement de la part de l’enfant. En tout cas c’est ce qui fonctionne ici et c’est ce sur quoi je base tous les apprentissages que je lui dispense depuis 2 ans maintenant.

J’ai utilisé différentes ressources que je vous liste ci-après. J’ai réalisé un fichier disponible sur demande pour que le contenu soit plus étoffé que les fiches trouvées sur internet que je juge trop simple pour un p’tit explorateur passionné d’histoire. J’ai axé ce travail sur les rois des principales dynasties du Moyen-âge. La guerre de cent ans et Jeanne d’arc n’a pas encore été abordée, ainsi que la grande peste.


La bibliothèque des p’tits explorateurs


Voilà pour cette découverte du Moyen-âge, dernier thème abordé pour son année de CP. Les p’tits explorateurs seront en vacances en fin de semaine prochaine. On se laisse vivre jusqu’à septembre maintenant, Noham ayant largement acquis les attentes du CP, on lève le pied, on prend le temps et on bascule sur de l’informel complet. 

J’espère que vous avez pris plaisir à nous suivre dans nos aventures et que vous serez encore nombreux à embarquer avec nous pour le CE1, surtout que cette prochaine année s’annonce déjà pleine de changements…

à bientôt par ici ou ailleurs et en attendant, amusez-vous!

1

[dessin Amélie Biggs]

Publicités

5 commentaires sur « Le Moyen-âge. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s